Skip to content
Tags

La philosophie du flic de métro.

23 novembre 2011

23 Novembre 2011, vers 12:30. Le métro est bondé, ils bousculent presque quelques personnes pour monter. Envisagent de râler contre celles assises sur un strapontin mais se ravisent. L’odeur qui se dégage de leurs uniformes n’est pas très plaisante.

Deux perles issues de leur conversation.

«- Range tes lunettes
– Ah ouais, merci
– Mais tu tire quand même ?
– Oui, de loin ça va, c’est de près que j’y vois rien.
– Tu me tires pas dessus hein !
– Non mais ça va, je me pisse pas dessus quand même.
– Ouais, ça touche 10% des hommes. On est 200, donc y’en a 20…
– Ouais, hein.»

Conclusion : pas clair s’ils parlaient d’incontinence ou de presbytie…

– Untel, ça fait qq années qu’il est marié a une marocaine, et il lui dit, « ouais, je vais dans des boites a partouze, ouai, je suis honnête, je lui dit »
– D’une certaine manière en effet il est honnête
– D’une certaine manière.
– Ouais, moi j’ai plus de soucis maintenant, j’ai juste mon chien
– Ouais mais si tu savais. Y’a des trucs
– Non, me racontes pas, je suis sensible
– Vraiment ?
– J’rigole. tu peux pas savoir, mais qu’est-ce qui te.dit que je ne suis pas un mec sensible.

[ils descendent]

Publicités

From → Métro & cie., Paris

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :