Skip to content
Tags

,

La poule, l’infirmière et le dodo.

25 novembre 2011
J’espère qu’il n’a pas raté sa station.
Il dort depuis quelques stations sur un strapontin au bout du wagon, en diagonale et dans un équilibre étonnant, la tête tombante.
Il aura sûrement un torticolis demain. Ses jambes allongées touchent presque la barre, et doivent lui donner la stabilité nécessaire pour ne pas se réveiller d’une brusque chute sur le sol sale du métro.
À la station précédente sont descendues trois filles allant en soirée. «le thème c’était « mechant » » disent-elles, déguisées l’une en poule, l’autre en baba-cool (pas très déguisée, ça semblait naturel), la troisième en infirmière mi-méchante mi-cochonne. Une petite blouse blanche qui dépasse de ton manteau, un cache-œil blanc orné d’une croix rouge, un maquillage mi-pute, mi-zombie.
Il est minuit dans le métro parisien. Certains rentrent dormir, d’autres commencent leur nuit.
Publicités

From → Métro & cie., Paris

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :