Skip to content

Pas de verre.

20 février 2012

Ceci pourrait être un article sur l’alcoolisme. Sur ceux qui n’ont même pas besoin de verre et boivent directement le vin au tonneau et la bière à même les kegs.

Mais non, c’est un article pour rigoler un coup.

Dans le métro, l’autre jour, Je n’arrive pas à me convaincre que le jeune homme en face de moi a des verres sur ses lunettes. Il ne semble pas y avoir d’effet d’optique. Ni grossissement, ni déformation de ce qui transparaît au travers. Je me déplace un peu sur le côté, espérant apercevoir ainsi un reflet depuis les néons de la station qui approche. Les portes s’ouvrent, je ne remarque rien. Ses lunettes semblent être extrêmement résilientes face aux reflets. De côté aussi, donc.

Une station se passe. Une deuxième. Le mystère reste entier, et je n’arrive pas à me faire une idée définitive sur la question.

La clef de cette énigme optique ne viendra qu’à la quatrième station, environ. Mon protagoniste a alors la bonne idée de se gratter l’œil. L’explication est donc simple sur l’absence de reflet et apparaît au grand jour à travers son geste lorsqu’il passe son doigt là où toute lunette comporte un verre. Pas de verre, pas de reflet. Il était inutile de chercher plus loin.

Publicités

From → Métro & cie., Paris

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :