Skip to content

Javel anti-pub

22 février 2012

«Ce n'est pas un gage de bonne santé que d'être bien intégré dans une société profondément malade !»

"Tout les jours je lave mon cerveau avec la pub"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les campagnes anti-pub ne font plus parler d’elles, mais elles sont toujours là. C’est ironique d’ailleurs si l’on y pense : les anti-pub avaient bénéficié d’une publicité dans les médias particulièrement intéressante. Mais c’est devenu un peu trop mal-pensant, et il n’aurait pas fallu que trop de gens commencent à se poser des questions…

Mais j’ai encore trouvé un magnifique exemple dans un métro peu rempli il y a quelques jours. Double ironie si l’on pense que ce métro passerait quelques minutes plus tard par une station au nom de désinfectant.

Deux affiches enlevées, et à la place, une petite consigne d’hygiène mentale quotidienne (ne pas laisser les bactéries de la remise en question agir, ne pas laisser de germes de contestation dans votre cerveau…) : «Tous les jours, je lave mon cerveau avec la pub».

De l’autre côté, un message bien plus politique : «Ce n’est pas un gage de bonne santé que d’être bien intégré dans une société profondément malade !»

Certains ont clairement saisi le message, puisque plus tard le même jour, quelqu’un a offert la magnifique image d’un ordinateur à pomme bien rangé…

Ordi à pommes dans la poubelle.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :