Skip to content

Hipsters aux plumes partout

20 mars 2012

Le nouvel hipster-style (à ne pas confondre avec le hamster-style !), c’est les plumes.
Ils en mettent partout. Enfin… Je n’ai pas vraiment été vérifier le «partout». Quelques filles avec des boucles d’oreille, quelques autres avec des pics à cheveux joliment ornées. Et un mec à l’instant dans le métro, adossé à la porte. Caricature du hipster de base, chaussures sans chaussettes et pantalon débutant 10cm au dessus. Chemise à carreaux bleu sombre vert et jaune. Gilet en laine. Sacoche en cuir souple usé.
Et la coiffure ! Quelle coiffure ! Cheuveux chatains-brun, bien courts sur les côtés, mais bouclés et hirsutes sur un volume de bien 5cm de hauteur.
J’allais oublier la plume. La plume orange est sur le pendentif d’un motif que je n’ai pas vu, suspendus au niveau du plexus par une épaisse chaîne argentée.

(cet article sera peut-être mis à jour si je croise d’autres plumes)

Conclusion analytique

Qu’en penser ? Quel est la symbolique de ces plumes ? Est-ce pour marquer leur amour de la nature, des oiseaux ? Ou bien au contraire pour signifier leur amour de la chasse ? Est-ce un signe de protestation politique contre le génocide amérindien, cette destruction des populations et des cultures natives d’amérique sur laquelle se sont en particulier formés les Etats-Unis ? Ou bien encore est-ce pour avoir l’impression de garder sa liberté dans ce monde de plus en plus policé, de pouvoir s’envoler ?
Autre hypothèse : c’est un signe de l’hypersexualisation du monde. Et ces plumes sont l’image correctes de celles des filles de revues de cabaret. Ou bien même des sex-toys portatifs ? Allez savoir.

Enfin pour conclure, évoquons l’hypothèse qui est sans aucun doute la moins probable : en fait, tous sont de grands fan en littérature de science-fiction et portent aux nues le roman Vurt de Jeff Noon (1993), où justement les protagonistes passent de niveaux de réalités en niveaux de réalités à coup de psychotropes en plumes, et dont les différents effets dépendent de la couleur. Je me suis d’ailleurs demandé si Enter The Void, le dernier film de Gaspard Noé (2011) n’en était pas une adaptation.

Bonne observation, bonne lecture, et bon visionnage :-)
[1] http://en.wikipedia.org/wiki/Vurt
[2] http://www.imdb.com/title/tt1191111/
Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :