Skip to content

Le ridicule, n’empèche pas de passer pour une conne

1 février 2013

Je sors d’une expo bondée et me balade dans le quartier autour. Citation d’une partie de conversation croisée par mon oreille :

«Ah, en fait tu as la même maladie que moi, tu peux pas ne pas toujours avoir envie de manger» (Une dame, s’adressant à l’homme avec elle).

Un peu de psychologie de comptoir me fait supposer qu’en fait elle tentait de le draguer (vous pouvez pas savoir, mais le ton de sa voix était Très particulier…). Malheureusement il pleuvait et je rigolais trop intérieurement du stress évident de la femme en question, que je n’en ai pas vu l’individu. Tant pis, en même temps, hein !

Publicités

From → Métro & cie.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :